chez-Fatima-et-Hervé

Balades, randonnées & promenades

La Maison des Esclaves

La Maison des Esclaves est un édifice historique situé sur l'île de Gorée, tout près de Dakar au Sénégal. L'actuelle Maison des Esclaves daterait de l'année 1776. Elle est située dans la rue Saint-Germain, sur le côté est de l’île. Elle se trouve face au Musée de la Femme Henriette-Bathily.

En dépit des études historiques qui ont montré que la Maison des Esclaves n'aurait pas joué le rôle attribué par certains dans la traites négrières, elle reste un lieu qui revêt pour beaucoup une grande portée symbolique en tant qu'emblème de la traite négrière.

 

 

 

Musée Mahicao à djilor

Musée d’art et d’histoire des cultures d’Afrique de l’Ouest, le Mahicao présente au public près de cinq cents objets qui permettent de naviguer dans l’histoire de l'Afrique de l'Ouest, depuis les époques les plus anciennes du néolithique saharien jusqu’au milieu du XX° siècle. Un parcours à la fois historique et thématique permettra de découvrir la diversité et la richesse des cultures des temps anciens.

Les collections sont constituées d’objets archéologiques, d’objets cultuels, masques et statues, de bijoux traditionnels, de textiles, de costumes anciens, et de bien d’autres choses encore que vous découvrirez pendant la visite.

Le musé comporte un restaurant, le « Miam Miam » un des meilleur de la magnifique région des Îles du Saloum.

 

Le lac rose

 

Le lac Rose, de son vrai nom lac Retba, est l'un des sites les plus visités du Sénégal. 

Ce lac salé doit sa renommée à la teinte originale et changeante de son eau, mais aussi au rallye Paris-Dakar dont il constituait l’ultime étape.

Le lac Rose est un grand lagon de 3 km², peu profond, entouré de dunes et situé à quelques centaines de mètres de l’océan Atlantique, à 35 km au nord-est de Dakar. Sa couleur est due à une cyanobactérie, organisme microscopique qui fabrique, surtout par temps de vent sec, un pigment rouge pour résister à la concentration de sel.

Il est situé sur le territoire du village de Sangalkam. On y distingue quatre sections dénommées Khar Yaala, Khoss, Virage et Daradji.

 

 

 

Fadiouth, l’île aux coquillages

 

Fadiouth, reine du royaume de Fasna est une des plus grandes passes pour traverser la lagune Mama Nguedj, une des portes de la Petite Côte.

Nombreux sont ses hôtes qui la quittent séduits et bien décidés à y revenir à cause de son environnement pittoresque sur une rade protégée par la pointe de Finio. Distante de près de 120 km de Dakar, l’île se détache là-bas, derrière Joal, avec son pont pittoresque en bois, long de 725 m.

Tout à côté, une autre île, le cimetière marin, perché à près de 9 m de hauteur, élève ses croix blanches ; un second pont le relie à Fadiouth. Et tout autour, des bras de mer, des palétuviers, d’autres petites îles au milieu de la mangrove.

La population est composée, dans sa grande majorité, de Sérères qui se réclament comme des Séréres-Socés et descendants du roi Waly Mané. Les chrétiens sont les plus nombreux et les musulmans représentent à peine 2% de la population sur les 10 000 âmes que compte l’île.

 

Les Balades en photos



02/10/2018
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 251 autres membres